Soigner les douleurs sciatiques grâce à la physiothérapie

La douleur, l’engourdissement et les fourmillements dans la jambe sont des problèmes assez préoccupants. Comme ces désagréments sont causés par un dysfonctionnement de la sciatique, la physiothérapie vous aidera à les soulager de plusieurs manières.

Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique est le symptôme d’une douleur dans la jambe qui découle d’un problème de lombalgie. Le nerf sciatique commence au bas du dos, descend le long de la fesse et se ramifie à l’arrière de la jambe jusqu’au pied. Les douleurs au niveau de ces muscles sont parfois liées à une hernie discale, une sténose ou un rétrécissement de l’espace nerveux, un resserrement de la hanche ou un mauvais alignement du bassin. Pour en savoir plus sur la sciatique, sachez qu’elle génère généralement des douleurs, des engourdissements, des picotements, des crampes, des brûlures ainsi qu’une faiblesse des muscles de la jambe concernée.

Comment soulager les douleurs au niveau de la sciatique ?

Le physiothérapeute utilise diverses méthodes et formes de traitement en fonction des douleurs que vous ressentez. Il peut avoir recours à une thérapie mécanique basée sur la méthode Mackenzie. Il mettra également à profit des techniques d’énergie musculaire, des mobilisations, des exercices de stabilisation de la colonne vertébrale et de renforcement du tronc.

Les mouvements effectués par les patients consistent en des exercices de flexion vers l’arrière, et d’autres vers l’avant. Ils visent à mieux repositionner les muscles afin de soulager la douleur.

Un traitement sciatique varie d’un patient à l’autre. Le physiothérapeute ne peut préconiser un traitement précis qu’après avoir établi un diagnostic. Il procède tout d’abord à une évaluation afin de savoir comment chaque patient réagit à chaque méthode.

Quand faire appel aux services d’un physiothérapeute ?

– Lorsque les traitements à domicile ne fonctionnent pas
Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire à la maison pour soulager une légère douleur sciatique. L’alternance du froid et de la chaleur permet de traiter les symptômes. Dormir avec un oreiller ou une promenade peut vous aider à résoudre des problèmes mineurs. Si les symptômes persistent pendant un certain temps, il est préférable de consulter un physiothérapeute.

– Lorsque les symptômes s’aggravent
Si votre nerf sciatique est sérieusement comprimé, les douleurs qui en découlent peuvent être très éprouvantes et douloureuses. Vous arrivez à peine à bouger votre jambe ou votre pied. Si celle-ci est très intense, il faut consulter un physiothérapeute de toute urgence.

– Si la douleur fait suite à une blessure
Une sciatique légère, notamment au niveau de la fesse, peut s’accumuler au fil du temps si vous la laissez sans soin. Mais si vous présentez des symptômes classiques de sciatique à la suite d’un accident de voiture, d’une chute grave ou d’une blessure sportive, contactez un médecin et un physiothérapeute. Les douleurs peuvent être plus graves en raison de l’impact plus important sur la zone entourant le nerf sciatique. Il est, en effet, primordial de connaître les causes pour déterminer les soins adaptés.

Même si votre blessure nécessite un traitement plus agressif, la physiothérapie est toujours recommandée. Elle peut en effet entrer dans le cadre d’un plan de rétablissement. Votre physiothérapeute vous aidera à vous remettre de votre opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *