Les maladies du cœur chez les femmes

Bien que la maladie cardiaque puisse souvent être considérée comme un problème chez les hommes, cette maladie est la cause de décès la plus fréquente chez les hommes et les femmes aux États-Unis. L’un des défis est que certains des symptômes de maladie cardiaque chez les femmes peuvent différer de ceux des hommes. Heureusement, les femmes peuvent prendre des mesures pour comprendre leurs symptômes uniques de maladie cardiaque et commencer à réduire leur risque de maladie cardiaque.

Symptômes de crise cardiaque chez les femmes

Le symptôme le plus courant de crise cardiaque chez les femmes est un certain type de douleur, de pression ou d’inconfort à la poitrine. Cependant, ce n’est pas toujours le symptôme le plus grave ni même le plus important, en particulier chez les femmes. Et, parfois, ces dernières peuvent avoir une crise cardiaque sans ressentir de douleur à la poitrine. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’avoir des symptômes de crise cardiaque qui ne sont pas liés à une douleur à la poitrine, tels qu’un secouement dans le cou, la mâchoire, les épaules, le haut du dos ou l’abdomen ; essoufflement ; douleur dans un ou les deux bras ; nausée ou vomissement ; transpiration et vertiges ainsi qu’une fatigue inhabituelle.
Ces symptômes peuvent être plus subtils que la douleur à la poitrine oppressante évidente souvent associée aux crises cardiaques. Les femmes peuvent décrire la douleur à la poitrine comme une oppression. Cela peut être dû au fait que les femmes ont tendance à avoir des blocages non seulement dans leurs artères principales, mais également dans les petites artères qui alimentent le cœur en sang – une maladie appelée maladie des petits vaisseaux du cœur ou maladie coronarienne micro vasculaire. Les symptômes chez les femmes peuvent survenir plus souvent quand elles se reposent ou même quand elles sont endormies. Le stress mental peut également déclencher les symptômes d’une crise cardiaque chez les femmes.

Les causes de maladie cardiaque chez les femmes

Bien que plusieurs facteurs de risque traditionnels affectent les hommes et les femmes, d’autres facteurs peuvent jouer un rôle plus important dans le développement des maladies cardiaques chez les femmes. Les facteurs de risque peuvent inclure:
• Le diabète : les femmes atteintes de diabète courent un risque plus élevé de maladie cardiaque que les hommes atteints de diabète.
• Stress mental et dépression : le cœur des femmes est plus affecté par le stress et la dépression que celui des hommes. La dépression rend plus difficile le maintien d’un mode de vie sain et le suivi du traitement recommandé; par conséquent, il est recommandé de consulter votre médecin si vous présentez des symptômes de dépression.
• Le tabagisme est un facteur de risque de maladie cardiaque plus important chez les femmes que chez les hommes.
• L’inactivité : le manque d’activité physique est l’un des principaux facteurs de risque de maladie cardiaque et certaines recherches ont montré que les femmes sont plus inactives que les hommes.
• Ménopause : les faibles niveaux d’œstrogènes après la ménopause représentent un facteur de risque important dans le développement de maladies cardiovasculaires dans les vaisseaux sanguins plus petits.
• Syndrome du cœur brisé. Ce trouble, souvent provoqué par des situations stressantes mais temporaire, survient généralement chez les femmes ménopausées. Ce trouble est également appelé cardiomyopathie takotsubo, qui est un syndrome de dysfonctionnement apical transitoire ou myocardiopathie de stress.
• Complications pendant la grossesse : chez les femmes, l’hypertension artérielle ou le diabète pendant la grossesse peuvent augmenter le risque à long terme de développer une hypertension artérielle ou un diabète, ainsi que de développer une maladie cardiaque chez les mères. Certaines recherches ont montré que si vous présentiez des complications pendant la grossesse, telles que l’hypertension artérielle ou le diabète, vos enfants pourraient également courir un risque plus élevé de maladie cardiaque.

Les femmes atteintes de maladies inflammatoires, telles que la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus, courent également un risque accru de maladie cardiaque. Des études sont en cours sur d’autres facteurs de risque de maladie cardiaque chez les femmes.

Que peuvent faire les femmes pour réduire leur risque de maladie cardiaque ?

Les femmes peuvent apporter plusieurs modifications à leur mode de vie pour réduire le risque de maladie cardiaque, notamment l’arrêt de la cigarette, pratique fréquente d’exercice physique, le fait de maintenir un poids santé.
Par la suite, commencez par adopter une alimentation saine comprenant des grains entiers, une variété de fruits et de légumes, des produits laitiers faibles en gras ou sans gras et des viandes maigres. Évitez les graisses saturées ou transformées, les sucres ajoutés et une grande quantité de sel.
Les femmes doivent également prendre correctement les médicaments prescrits, tels que les médicaments pour la tension artérielle, les anticoagulants et l’aspirine. De même, elles doivent mieux gérer d’autres troubles qui constituent des facteurs de risque de maladie cardiaque, tels que l’hypertension, le cholestérol élevé et le diabète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *