EPI : focus sur la sur-blouse

En ce temps de pandémie, les professionnels médicaux travaillent d’arrache-pied pour traiter tous les malades du coronavirus. En contact direct avec ces malades, le personnel soignant met en jeu sa propre vie. Pour se protéger des microbes et virus, il doit porter des équipements de protection individuels. Parmi les EPI, que les aide-soignants et les personnels soignants doivent porter, il y a la sur-blouse.

L’importance des équipements de protection dans le domaine médical

Les EPI sont indispensables au personnel médical en temps de pandémie. Ils assurent la sécurité des soignants qui sont en contact direct avec les personnes porteuses du coronavirus. Les principaux équipements de protection utilisés dans le domaine de la médecine sont :

• Les gants jetables
Les gants médicaux sont employés au quotidien par les médecins. Ils protègent à la fois le praticien et les patients d’une possible infection. Tous les gants utilisés dans le secteur médical sont jetables. Leurs principales matières de fabrication sont : le latex, le vinyle et le nitrile.

• Le masque
Le domaine hospitalier utilise généralement des masques conformes à la norme EN 149. Ils sont catégorisés en 3 groupes : FFP1, FFP2 et FFP3. Les masques chirurgicaux sont constitués de trois couches de protection. Ils ne sont pas réutilisables.

• La sur-blouse à usage unique

La sur-blouse protège intégralement le personnel soignant des risques de contamination liés aux contacts directs et indirects avec un malade. Elle est principalement utilisée par les chirurgiens et est très sollicitée pendant la pandémie du coronavirus.

Les sur-blouses jetables : quels sont les choix possibles ?

La plupart des sur-blouses de protection médicales sont à usage unique. Il existe principalement deux types :

• Les sur-blouses standards

Les modèles standards sont les plus utilisés en France. Ils sont spécialement fabriqués avec des tissus doux et sont pratiquement imperméables. Ces sur-blouses sont munies d’une manche longue et dispose d’une fermeture éclair dans le dos. Pour s’adapter à toutes les morphologies, des attaches sont placées au cou et à la taille.

• Les sur-blouses américaines

Le modèle américain est plus résistant aux déchirures. Il est muni de 4 rubans sur la taille et 2 sur le cou. Les sur-blouses américaines sont, pour la plupart, conçues à partir de matériaux hypoallergéniques.

Les sur-blouses jetables sont, en grande partie, en polyéthylène, en polypropylène et en tissu non tissé combiné. Elles sont confortables et performantes. Pour l’habillage et le déshabillage, trois systèmes sont utilisés : la fermeture éclair, le velcro et le clip. Ce dernier n’est pas fiable, car il se détache facilement.

Plus écologiques, les sur-blouses lavables

Avec la pénurie d’équipements de protection hospitaliers, le corps médical s’est tourné vers les sur-blouses lavables. Elles sont fabriquées en tissu et disposent des manches longues et des manchettes à élastique. Cette blouse de protection résiste aux procédures de lavage industriel, indispensables pour la décontamination.
Les sur-blouses sont écologiques, car réutilisables après décontamination. En optant pour ce type de sur-blouse, les hôpitaux réduisent leurs dépenses en EPI. En tout cas, ces sur-blouses sont disponibles en plusieurs tailles et couleurs. Elles sont munies d’un bouton pression dans le dos et sont faciles à entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *