Faire face aux ballonnements abdominaux

Si vous avez déjà ressenti ces sensations de ballonnements après un repas riche, vous savez que c’est assez gênant. En plus, lorsque ces ballonnements se situent au niveau de l’estomac, cela se voit tout de suite, on en voit le renflement. Et peut-être que vous avez envie de roter en permanence ou de lâcher des gaz, ce qui est tout aussi gênant.

Vous pouvez les éviter

Donc, ce que vous pouvez faire pour ne pas subir ce genre de désagréments, c’est déjà de ne pas manger trop gras ni trop sucré, ni l’un ni l’autre n’est bon pour votre santé de toute façon. Puis, il y a des habitudes qu’il faut adopter, notamment le fait de manger lentement, de mastiquer méthodiquement vos aliments, de prendre le temps, non seulement de mâcher votre nourriture avec application mais aussi de l’apprécier. Cela concourt, globalement, à vous maintenir en bonne santé, mais cela vous aide aussi à ne pas avoir de ballonnements, bien désagréables même s’ils ne sont pas graves.

L’aéroiléie et l’aérocolie

Qu’est-ce que l’aéroiléie ? Il s’agit de la distension de l’intestin grêle qui peut vous arriver si vous avez subi une intervention chirurgicale. C’est souvent suite à une opération nécessaire en raison d’une paralysie intestinale ou d’une occlusion intestinale que l’on peut en souffrir. Si vous êtes dans cette situation, il est préférable de consulter urgemment votre médecin pour qu’il vous donne le traitement le plus adapté. Mais si c’est votre enfant qui en souffre, l’aéroiléie peut accompagner un état infectieux tel qu’une angine ou une otite. Quant à l’aérocolie, il s’agit des ballonnements du gros côlon, parfois avec des spasmes. Les causes en sont les gastro-entérites, les pullulations bactériennes ou encore les infections intestinales. Côté aliments, les responsables sont les légumes lourds comme le chou, les féculents etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *