Les pieds bandés

Encore la Chine, pensez-vous. Eh oui ! Pour finir en beauté ce triptique chinois, nous avons choisi de vous parler d’une de leur plus célèbre et juteuse tradition : les pieds bandés. Avis aux parents attentionnés, cette merveille est réservée exclusivement à vos filles.

Qui a eu cette curieuse idée ?

Personne ne connait réellement leur origine.
Une première thèse penche pour le poète et empereur Li Yu (937-978), qui aurait demandé à sa favorite Yao Niang de se bander les pieds pour exécuter la danse du lotus. Il aurait même fait construire pour l’occase une scène de six pieds de haut en forme de lotus, sur laquelle les pieds bandés en pointe de la danseuse auraient été l’apothéose de l’esthétique érotique. Yoa Niang aurait fait si grande impression que toutes les dames de la cour s’y seraient mises, suivies des nobles, suivies des bourgeoises, suivies des paysannes, etc… La mode était lancée.
Une autre thèse, plus sociale, penche pour une jolie (…!?) façon de garder bobonne à la maison… et d’étaler sa richesse car c’était se priver d’une travailleuse, et donc d’un salaire.

Pourquoi bander les pieds ?

Pour le style et le standing, darling ! Imaginez-vous à cette époque là, parent d’une adorable petite fille. Si vous voulez lui trouver un mari, vous n’avez pas le choix : il faut qu’elle ait les pieds bandés. Plus le membre sera petit, plus il donnera envie. Il y a même des distinctions : moins de 10 cm vaut un lotus d’argent, atteindre 7 cm la hisse au niveau du précieux lotus d’or. À ce stade, l’avenir de votre fille est assuré.
osdupied
Comme pour les prodiges au piano, il faut commencer tôt. Trois/quatre ans est l’âge idéal, d’autant que plus vous attrendrez, plus la douleur sera grande. Oubliez le projet si elle a dépassé huit ans.

Tenté par l’expérience ? Voici comment procéder (un petit schéma au pied levé étant probablement le bienvenu, voilà) !
PiedsBandes2
mandchoudef
Ah, ce qu’elles étaient malines, ces Mandchoues ! Pour que vous compreniez mieux le subterfuge, voici une petite illustration des fameuses chaussures :
Il faut attendre le début du 20ème siècle pour que la tradition soit remise en question. L’impératrice Ts’eu-Hi a interdit le bandage en 1902 mais, étant mandchoue, les Chinoises ne l’ont pas prise au sérieux. C’est Mao Tsé Tong qui, dans les années 60, a mis un terme définitif à ces tortures (de manière plus ou moins brutale) lors de la Révolution Culturelle.

plus-trash


Fais-moi du pied, chérie !

Pour les curieux, voici à quoi peut ressembler un pied de lotus.
exemplePiedsdef
Pas ragoûtant n’est-ce pas ? D’autant que les plaies purulentes et les doigts de pied manquants (dus au manque de circulation sanguine) n’étaient pas rares !
erotique1
Pourtant, et bien que les pieds bandés aient été un sujet tabou, ils ont été le top du fantasme masculin et la zone qu’ils trouvaient la plus érotique. Une légende urbaine raconte même que les filles aux pieds bandés ont un mont de vénus très développé et une vivacité vaginale à faire pâlir Clara Morgane.

Au-delà de ces racontars, il existait sous l’époque Ming (1368-1644) le test des baguettes ou du mouchoir. Au cours d’un diner l’homme faisait tomber l’un des deux pour pouvoir, en le ramassant, effleurer le pied bandé de sa convive. Si elle ne pipait mot la partie de jambes en l’air était assurée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.