henri 2

Le poète Joachim du Bellay le définit très bien : « son visage estoit doulx, meslé de gravité ».

Sacré roi de France le 26 juillet 1547, Henry 2 était beaucoup moins bling bling que son père François 1er. C’était un personnage taciturne et peu doué en politique, qui riait peu, pour ne pas dire jamais, et ne trouvait du plaisir que dans les exercices physiques. Les femmes moins en vogue à sa cour que sous le règne de son père. Seules deux d’entre elle seront retenues par l’Histoire : son épouse, la reine Catherine de Médicis, et sa préceptrice, Diane de Poitiers.

henri-2

Nous ne pouvons omettre l’une des prophéties de Nostradamus* tirée de ses recueils, « Les Centuries » (un Centurie regroupe cent quatrains, chacun soit-disant prémonitoire). Voici le quatrain 35 du premier Centurie :

Le lyon jeune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle,
Dans cage d’or les yeux luy crèvera,
Deux classes une, puis mourir, mort cruelle.


Certains y ont vu l’annonce de la mort du roi Henri 2, mais pas au moment de l’accident. Nostradamus ne l’avait lui-même pas interprété comme tel !


henri-2-plus
plus-trash





L’accident étant arrivé le 30 juin 1559 (on peut donc en déduire que le roi est mort le 10 juillet 1559), on vous garantit que la médecine n’était pas encore au top à cette époque (encore aujourd’hui d’ailleurs, il n’est pas aisé de retirer un objet planté dans le crâne).

Les plus grands médecins furent mis sur le coup, dont Ambroise Paré*.

Hors de question de commettre la moindre erreur médicale (on ne risquait pas qu’un petit procès à cette époque) ! Les chirurgiens reproduisirent donc la blessure sur des condamnés afin de trouver le meilleur procédé opératoire. Comme quoi, y’a rien de mieux que les Travaux Pratiques !



art-trash



Monogramme-H2

Deux lectures du monogramme d’Henri 2 sont possibles :

L’officielle reprend le H de Henri et le C de Catherine. L’officieuse ne représente pas un C mais un D, pour Diane
de Poitiers ! (Henri 2 était un peu kévin sur les bords)


Lexique

La Réforme : remise en question du catholicisme dans le but d’un retour aux sources des principes chrétiens. Elle débutera avec Martin Luther en Allemagne au 16ème siècle et apportera une variante religieuse, le protestantisme.

Chambres Ardentes : tribunal extraordinaire mis en place à diverses occasions. Son nom provient de la salle des procès qui était noire et éclairée par des torches.

Nostradamus : apothicaire et astrologue français, ainsi que complice d’affaires bien sombres, iI fut sous la protection de Catherine de Médicis à partir de 1555.

Ambroise Paré : chirurgien des champs de bataille, puis chirurgien personnel du roi, il est le père de la chirurgie. (Nous vous en parlerons très vite, y’a des pépites !!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.