L’escadron volant

Nous voici à la cour de Catherine de Médicis, fraîchement veuve d’Henri 2.
Et Dieu sait qu’il s’en passe des intrigues !

Pour le plus grand plaisir des hommes, la Reine Mère s’entoure d’une multitude de jeunes et jolies demoiselles d’honneur (plus de deux cent au final).

Mais qu’ils n’y trompent pas ! Ces belles dames ne sont qu’un joli pot de miel, un appât qui répond au nom d’Escadron volant
escadron-volant

L’option couvent était la punition la plus clémente de la Reine. Si le scandale était trop grand ou la demoiselle inutile, un petit poison bien placé suffisait amplement.

plus-trash





Le préservatif a été créé durant cette période par Gabriel Fallope. Ou pour être plus précis, il s’agit d’un« fourreau d’étoffe légère, fait sur mesure, pour protéger des maladies vénériennes », qui devait protéger de la Syphilis. On l’utilisera par la suite comme moyen contraceptif.

Shakespeare baptisera cette invention le « gant de Vénus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.